Rangez chez vous pour changer de vie !
11 décembre 2020

Sommeil, crise sanitaire et Feng Shui

Chambre sommeil Feng Shui

Mon vécu en cabinet me confirme tous les jours ce que révèlent les dernières études sur l’impact de la crise sanitaire sur le sommeil : nous sommes plus de 40 % en France à moins bien ou mal dormir depuis le début de cette pandémie.

De nouvelles personnes qui n’avaient jamais consulté pour un mal-être viennent me voir pour des séances de sophrologie.

Au-delà de l’inconfort provoqué par des difficultés d’endormissement ou des réveils nocturnes, la dette (ou un sommeil de mauvaise qualité) a des répercussions délétères sur la santé physique, psychique et émotionnelle.

Tensions dans le corps, maux de ventre, de dos, fatigue, difficultés respiratoires le jour, impression d’étouffer qui réveillent en pleine nuit avec un ré-endormissement au moment où le réveil sonne.

Mais aussi troubles de l’humeur, angoisses, irritabilité, tristesse, anxiété. La libido est en berne. La patience avec les enfants élimée.

21 mois de Covid et un avenir incertain renforcent l’impossibilité de se projeter et créent de l’anxiété. Rares sont les personnes qui oublient complètement tout ça au moment de poser la tête sur l’oreiller.

Malheureusement, la dette de sommeil ne fait que renforcer notre pessimisme et tous les maux précédemment cités.

En tant que Cocoonologue©, je propose aux patients qui viennent me voir en sophro-thérapie pour retrouver un meilleur sommeil d’adjoindre une réflexion et une réharmonisation de l’énergie de leur chambre à coucher. Nous sommes perméables à nos maisons. Nos deux intérieurs (maison et intériorité) communiquent. C’est de l’écologie : l’homme impacte son environnement et son environnement lui répond.

On va en prendre plus ou moins conscience en fonction de sa sensibilité mais c’est un fait : il existe une interaction entre habitat et bien-être intérieur. Si l’énergie est bonne, elle va nous nourrir. Si elle est négative, nous tirer vers le bas.

Partant de cette réalité, je vais faire de la chambre à coucher un cocon, un endroit zen, sain, apaisant, dénué de toutes énergies polluantes, parasitant l’énergie favorable au bon sommeil. Il s’agit d’un travail de détox et d’harmonisation basé sur les préceptes Feng Shui, médecine chinoise traditionnelle de l’habitat, aussi appelé acupuncture de l’habitat.

L’orientation de la chambre à coucher et l’orientation du lit dans la chambre à coucher sont deux points fondamentaux pour un bon sommeil.

Vous avez peut-être déjà entendu que pour bien dormir, il fallait avoir la tête au nord. En Feng Shui, on pense que ce n’est vrai que pour la moitié de la population. Celle du groupe Est. Pour l’autre moitié, du groupe Ouest, l’orientation Nord est défavorable à un ressourcement.

Le nord est-il bon pour moi ?

Nous venons au monde avec, appelons-la comme cela, une sorte de carte d’identité énergétique et des besoins spécifiques de types, de qualités d’énergie. Comme tout , nous nous le vivant, notre développerons plus ou bien dans certains milieux en fonction notamment de leurs orientations.

Il en existe 8  : le nord, le nord-est, l’est, le sud-est, le sud, le sud-ouest, l’ouest, le nord-ouest. Si de par votre carte d’identité énergétique (déterminée par votre date de naissance et votre sexe), vous êtes du groupe Est, le nord sera effectivement une orientation à retenir, tout comme le sud, l’est et le sud-est.

Si vous êtes du groupe Ouest, en revanche, pas de nord mais l’ouest, le nord-ouest, le nord-est et le sud-ouest seront les orientations qui vous nourriront positivement.

Si vous dormez mal, que vous sentez épuisé-e au réveil, il se peut que votre lit soit orienté dans de mauvaises directions pour vous.

Pour connaître votre carte d’identité énergétique, celle de votre conjoint et ainsi connaître les orientations qui sont favorables pour vous pour un bon sommeil, envoyez-moi un message  avec vos dates de naissance et genre.

Quoi qu’il en soit, une des premières choses à faire si l’on a des problèmes de sommeil ou des manques d’énergie, c’est d’éloigner son lit d’un « courant d’air » qui relie la fenêtre de la chambre à la porte. Dans ce passage, l’énergie circule très fort. Si votre lit se situe sur son chemin, vous serez possiblement agité-e.

Aérez cette pièce et laissez toujours une porte ou une fenêtre entre-baillée pour que l’air se renouvelle. Pour vous sentir au mieux, délestez-vous de tout ce qui n’a pas à voir avec l’amour, le sommeil, la santé : des cartons, du linge à repasser, des archives, de votre bureau …Allégez l’espace !

Faites en sorte que cette pièce soit une ode à votre bonne santé, à votre repos, à vos amours comme si vous aviez à y inviter un hôte de marque. Ce qui est le cas au quotidien puisque VOUS y séjournez toutes les nuits …

Rejoignez-moi sur le site de la cocoonologie© www.caroleimbert.com

Je vous souhaite une énergie resplendissante !

Français